Valtteri Bottas, avec 314 points est vice-champion du monde. The 2019 Bahrain Grand Prix (officially the Formula 1 Gulf Air Bahrain Grand Prix 2019) was the second race of the 2019 Formula One season, and the fifteenth Bahrain Grand Prix.It was held between 29 March and 31 March 2019.. Alors tout ça ne fait que nous coûter de l’argent. Si les Ferrari SF90 monopolisent la première ligne de la grille de départ, la pole position revenant, pour la septième fois de la saison, à Charles Leclerc devant son coéquipier Sebastian Vettel, elles le doivent à la mauvaise conduite de Max Verstappen qui, bien qu'auteur du meilleur temps lors de sa première tentative, l'améliore dans son deuxième tour lancé mais sous drapeau jaune alors que, devant lui, Valtteri Bottas a écrasé sa W10 dans les protections à la sortie du dernier virage ; contrairement à tous les autres pilotes, Verstappen ne ralentit pas et boucle son tour en moins de 1 minute et 15 secondes. 《f1 2019》는 코드마스터즈가 개발하과 배급한, 2019 포뮬러 원과 포뮬러 2 챔피언십의 공식 비디오 게임이다. En vue de l'arrivée, Lance Stroll (revenu de la dix-septième place sur la grille) et Daniil Kvyat dépassent tour à tour Carlos Sainz Jr. pour prendre les derniers points. Daniil Kvyat se classe neuvième et Carlos Sainz Jr., pourtant quatorzième à dix tours de l'arrivée, prend le meilleur sur Nico Hülkenberg pour marquer le point de la dixième place qui lui permet de finir sixième du championnat avec un point d'avance sur Pierre Gasly dont la course a été ruinée par un accrochage avec Lance Stroll dans le premier tour. ». De la septième place de Ricciardo à la dixième d'Albon, ils sont quatre à n'avoir observé qu'un arrêt au stand durant la course. Sebastian Vettel, troisième, est relégué à plus de sept dixièmes de seconde et est accompagné en deuxième ligne par Max Verstappen. Összesen 21 futamot rendeztek, a szezon március 17-én az ausztrál nagydíjjal vette kezdetét a melbourne-i Albert Parkban, és december 1-jén ért véget az abu-dzabi nagydíjjal a Yas Marina öbölben. Beaucoup plus loin, suivent Gasly (55 points), Sainz (38 points), Räikkönen (25 points), Norris et Ricciardo (22 points). Fue organizada por la Federación Internacional del Automóvil (FIA). Chez les constructeurs, derrière le champion Mercedes Grand Prix (652 points), le podium est définitif, avec la Scuderia Ferrari (479 points) suivie par Red Bull Racing (366 points). Alors que les Mercedes, pénalisées par un problème de surchauffe dans la brûlante atmosphère autrichienne, sont hors du coup pour la victoire, Verstappen effectue un long premier relais et ne regagne les stands qu'au trente-et-unième tour alors qu'il a pris la tête de la course. Suivent Gasly (21 points), Magnussen (14 points), Pérez, Räikkönen (13 points) et Norris (12 points). Hamilton le dépasse au quarante-huitième tour, Bottas au cinquante-quatrième et Max Verstappen s'apprête à faire de même quand les deux Renault tombent en panne simultanément au bord du circuit, entraînant la sortie de la voiture de sécurité pour les trois derniers tours, ce qui permet à Leclerc de conserver sa position et d'obtenir le premier podium de sa carrière avant d'être désigné « pilote du jour ». Leclerc s'impose sous les ovations du public devant les deux pilotes Mercedes, Hamilton retournant aux stands en vue de l'arrivée pour obtenir le point supplémentaire du meilleur tour en course en chaussant des pneus tendres. Classé onzième dans le même tour que le vainqueur, il est élu « pilote du jour ». À Monza, la nécessité pour chaque pilote de trouver de l'aspiration produite par la voiture roulant devant lui, entraîne d'étonnantes tactiques. It was held between 23 May and 26 May 2019. Mercedes Grand Prix démarre le championnat 2019 en établissant un nouveau record de cinq doublés à l'arrivée des cinq premières courses. Sebastian Vettel, qui ne parvient pas à faire mieux que septième, part en quatrième ligne devant Daniel Ricciardo ; la cinquième ligne est composée de Pierre Gasly et Antonio Giovinazzi. 2020 Season Driver Standings Constructor Standings Archive 1950-2019 F1 Awards . Max Verstappen, auteur du cinquième temps, s'élance de la troisième ligne, devant Kevin Magnussen ; ils précèdent Carlos Sainz Jr. et Kimi Räikkönen, alors que Lando Norris et Daniel Ricciardo occupent la cinquième ligne de la grille de départ. Red Bull Racing (217 points) possède plus du triple de points que McLaren (70 points), suivie par Toro Rosso (42 points), Renault (39 points), Racing Point (31 points), Haas et Alfa Romeo (26 points). La sortie de la voiture de sécurité à vingt tours de l'arrivée à la suite d'un accrochage entre Lance Stroll et Lando Norris n'y change rien, notamment pour Hamilton qui gère parfaitement la relance. Il vire en tête au premier virage, s'échappe et mène la course de bout en bout, s'attribuant dans sa cinquante-quatrième boucle le point supplémentaire du meilleur tour en course. Les Flèches d'Argent n'avaient pas été battues à Monza depuis le début de l'ère des moteurs V6 turbo hybrides en 2014. Drivers. En conséquence, Max Verstappen, auteur du troisième temps, rejoint Leclerc sur la plus jeune première ligne de l'histoire de la Formule 1, avec 21 ans et 256 jours de moyenne d'âge. En effet, son coéquipier Valtteri Bottas, qui a réussi son départ et roule en tête en résistant à ses attaques dans les premières boucles, s'arrête le premier au stand, au seizième tour, ce qui permet au Britannique de passer devant. Les commissaires le pénalisent d'un recul de trois places sur la grille ; il s'élance en deuxième ligne derrière Lewis Hamilton. Formally called the "Formula 1 Japanese Grand Prix 2019", this Formula One Grand Prix event took place on 13 October 2019 at the Suzuka International Racing Course in Japan. Parti troisième, Charles Leclerc conserve sa place jusqu'au bout, en revenant dans les échappements de Bottas en délicatesse avec ses pneus, dans le dernier tour, mais ne trouvant pas l'ouverture pour le doubler. Grâce à son deuxième podium consécutif, Vettel (52 points) prend la troisième place à Verstappen (51 points). Le groupe de travail dirigé par le responsable du département sportif de la Formule 1, Ross Brawn, a adopté diverses solutions aérodynamiques pour la saison 2019 censées réduire l'appui et ainsi favoriser le spectacle, c'est-à-dire les dépassements[26]. Mercedes Grand Prix achève sa saison comme elle l'a commencée, ses voitures réalisant les deux meilleurs temps des qualifications. En troisième ligne, Alexander Albon est accompagné de Pierre Gasly ; Romain Grosjean et Kimi Räikkönen, en quatrième ligne, précèdent Kevin Magnussen et Lando Norris qui a réalisé le onzième temps. Daniel Ricciardo, en septième position durant toute la course, marque ses premiers points pour Renault ; il devance Sergio Pérez qui résiste jusqu'au bout à Kimi Räikkönen alors qu'Alexander Albon, parti de la voie des stands, inscrit le point de la dixième place et est élu « pilote du jour ». Si un tout-droit de Leclerc lui ôte toute chance de menacer Bottas pour la troisième place, il s'adjuge le point bonus du meilleur tour dans sa cinquante-troisième boucle. The 2019 Belgian Grand Prix(formally known as the Formula 1 Johnnie Walker Belgian Grand Prix 2019) was a Formula One motor racethat was held on 1 September 2019 at the Circuit de Spa-Francorchampsin Stavelot, Belgium. Pour la plus grande joie du public mexicain, Sergio Pérez dépasse Daniel Ricciardo sous les vivats et lui ravit la septième place. Privé d'aspiration, il ne peut réaliser que le quatrième temps alors que son coéquipier, aspiré par un concurrent, se place en haut de la feuille des temps. La grille de qualification du Grand Prix d'Espagne 2019. Mais le but de la F1 qui était de favoriser le spectacle avec ça... je crains que non. Déroulement de la saison et faits marquants du championnat, « mauvaises performances de l'écurie américaine », « L’idée est de donner un numéro à chaque composé. Kevin Magnussen et le novice Lando Norris, au volant de sa McLaren MCL34, s'élancent en quatrième ligne. La remontée de Verstappen s'achève au sixième rang, derrière son coéquipier Alexander Albon. Gasly (65 points) et Sainz (58 points) restent sixième et septième bien qu'ils n'aient pas marqué alors que Ricciardo et Albon (34 points) repoussent Kvyat (33 points) au dixième rang. Il est le centième poleman de l'histoire de la Formule 1 et le premier Néerlandais. Valtteri Bottas, remonté depuis le fond de la grille, n'effectue qu'un seul arrêt et atteint la quatrième place, menaçant même Leclerc en fin de course. Pour l'ensemble de son œuvre, Leclerc qui monte sur son quatrième podium consécutif, est élu pilote du jour. Ricciardo dépasse Norris en le poussant hors de la piste, puis Raïkkönen en mettant ses quatre roues à l'extérieur du tracé ; septième sur la ligne d'arrivée, il écope d'une double pénalité de dix secondes pour ces deux actions et se retrouve hors des points. Je crois que nous pouvons être confiants à ce sujet, de notre côté. La sixième place se joue entre Pierre Gasly (77 points), Carlos Sainz (76 points) et Alexander Albon (74 points) ; suivent Sergio Pérez (43 points), Daniel Ricciardo (38 points), Lando Norris et Nico Hülkenberg, tous deux à 35 points. La stratégie de Ferrari pour Leclerc, en tête de la course, est de se caler sur celle de son plus proche poursuivant, Valtteri Bottas, si bien que lorsqu'il s'arrête au vingt-et-unième tour, le Monégasque fait de même, chaussant les gommes dures dans la boucle suivante. À l'issue d'une course démarrée sous la pluie par trois tours de formation derrière la voiture de sécurité, ponctuée par des variations météorologiques incessantes et achevée sur le sec, Max Verstappen s'impose malgré un départ raté et un tête-à-queue au vingt-septième tour, pour avoir su, avec son écurie, chausser au bon moment les différents types de pneumatiques en fonction de l'état de la piste. Pierre Gasly et Romain Grosjean occupent la cinquième ligne. Au classement du championnat, Hamilton, avec 284 points, possède toujours une large avance sur Bottas (221 points) tandis que Leclerc (182 points) dépasse Vettel (169 points) et n'est qu'à trois points de la troisième place de Verstappen (185 points). Déjà en tête après la première tentative, il améliore encore lors de son deuxième tour rapide et part en tête pour la sixième fois de la saison. Mercedes Grand Prix réalise le meilleur début de saison de son histoire, et de celle de la Formule 1, avec un cinquième doublé en cinq courses. Calé en bout de peloton, Valtteri Bottas obtient la huitième pole position de sa carrière avec 23 millièmes de seconde d'avance sur son coéquipier Lewis Hamilton tandis que Vettel est repoussé en deuxième ligne, à trois dixièmes de seconde, accompagné par Max Verstappen. Größte Neuerung ist die Einführung der Formel 2 mit der kompletten Lizenz der Saison 2018. Alors qu'il a dix secondes d'avance sur Hamilton, Charles Leclerc annonce dans son quarante-sixième tour rencontrer un problème de moteur : un court-circuit sur un injecteur d'un des six cylindres du groupe propulseur sera ultérieurement identifié. Kvyat devance Kimi Räikkönen qui effectue le plus grand nombre de tours (138) au volant de l'Alfa Romeo C38[32]. Si les quatre premières places sur la grille sont les mêmes qu'à Bakou deux semaines plus tôt, le pilote monégasque est accompagné, en troisième ligne, par Pierre Gasly ; les Haas-Ferrari de Romain Grosjean et Kevin Magnussen se partagent la quatrième ligne, suivies par Daniil Kvyat et Lando Norris, auteur du onzième temps mais qui bénéficie de la pénalité d'un recul de trois places de Daniel Ricciardo. La troisième ligne accueille Sergio Pérez, cinquième à plus d'une seconde de Bottas, et Daniil Kvyat. En troisième ligne, Max Verstappen devance Pierre Gasly qui atteint pour la première fois la Q3 avec Red Bull. Verstappen précède Valtteri Bottas de 18 millièmes de seconde et Lewis Hamilton de 197 millièmes. Les pilotes des Flèches d'Argent en sont à deux victoires chacun. Au départ, alors que Leclerc réussit son envol, Verstappen reste scotché sur la grille, victime du déclenchement intempestif de son système anti-calage ; il perd sept places d'entrée. Son premier geste, une fois sorti de sa voiture, est d'aller réconforter le pilote Ferrari en lui expliquant qu'il « a de nombreuses victoires devant lui. Mais l'Allemand, dans son tour de sortie, abandonne en bord de piste à cause d'une panne de son MGU-K, ce qui provoque une procédure de voiture de sécurité virtuelle qui ruine la stratégie de Ferrari car Hamilton bénéficie d'un « arrêt gratuit » pour chausser des pneumatiques tendres frais et reste en tête en reprenant la piste. F1 2019 kan verwijzen naar: Formule 1 in 2019; F1 2019 (computerspel) Bekijk alle artikelen waarvan de titel begint met F1 2019 of met F1 2019 in de titel. Bottas reprend la tête du championnat du monde avec 87 points, un de plus qu'Hamilton correspondant à son meilleur tour en Australie. Qu'elles bénéficient de circonstances favorables comme deux semaines plus tôt, à Bahreïn, ou qu'elles affichent un rythme supérieur à la concurrence, les Mercedes obtiennent un doublé au terme des cinquante-six tours du circuit de Shanghai, leur troisième en trois courses consécutives ; il s'agit de la soixante-quinzième victoire de Lewis Hamilton et de la quatre-vingt-dixième de l'écurie allemande. Romain Grosjean et Kevin Magnussen, les pilotes Haas remontent dès lors aux mêmes rangs tandis que Hamilton, auteur de deux sorties de piste durant la course et initialement onzième, marque les deux points de la neuvième place. Alexander Albon, pénalisé pour la même raison que Verstappen, abîme sa monoplace dans le virage no 13 lors de la première phase et doit s'élancer de la voie des stands. Champion chez les constructeurs, Mercedes Grand Prix (739 points et neuf doublés) obtient son sixième sacre consécutif ; suivent Ferrari (504 points) et Red Bull Racing (417 points). Chaussé de frais en fin de course, Kevin Magnussen, dernier pilote classé, s'adjuge le meilleur tour en course, privant un des dix premiers pilotes du point bonus. Plus proches des Ferrari que lors des essais libres, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas suivent en deuxième ligne. Charles Leclerc (deux victoires et dix podiums) achève sa première saison avec Ferrari au quatrième rang avec 264 points. Charles Leclerc boucle le premier tour en tête devant Sebastian Vettel alors que Max Verstappen, vainqueur des deux précédentes éditions à Mexico, perd toute chance d'abord en accrochant Hamilton (ils partent tous les deux dans le gazon) puis, au quatrième tour, en crevant en tentant de dépasser Bottas ; il repart dernier alors qu'Hamilton se retrouve cinquième. Les deux pilotes Mercedes continuent à caracoler en tête du championnat, Hamilton (162 points) devant Bottas (133 points) ; Vettel (100 points) suit à 62 points du leader. Mercedes Grand Prix augmente son avance en tête du championnat des constructeurs avec 87 points et devance Ferrari (43 points), Red Bull (27 points), Alfa Romeo Racing (10 points), McLaren et Haas (8 points), Renault (6 points), Racing Point et Toro Rosso (3 point) ; seul Williams n'a pas encore marqué. Plus loin, Sergio Pérez termine septième en résistant à Max Verstappen, parti dernier sur la grille, qui s'adjuge quatre points en étant le dernier pilote dans le tour du vainqueur. Carlos Sainz, sixième avec 76 points, devance de peu Pierre Gasly (75 points) ; suivent Alexander Albon (64 points), Sergio Pérez (37 points), Lando Norris (35 points), Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg et Daniil Kvyat, tous trois avec 34 points. La séance de qualification, perturbée par deux interruptions sur drapeau rouge et rallongée de cinquante-deux minutes, s'achève dans le jour déclinant en raison des accidents dans le virage no 9 où Robert Kubica en Q1 puis Charles Leclerc en Q2 ont encastré leur monoplace dans les bordures de sécurité. La pénalité pour changement de boîte de vitesses infligée à Räikkönen après son accident permet à Antonio Giovinazzi de monter en cinquième ligne, derrière Lance Stroll. Op deze pagina staat een uitleg van de verschillende betekenissen van F1 2019 en verwijzingen daarnaartoe. Pierre Gasly (69 points) et Carlos Sainz Jr. (66 points) restent sixième et septième devant Alexander Albon (52 points), Lando Norris (35 points) et Daniel Ricciardo (34 points). La sortie de la voiture de sécurité, à vingt tours de l'arrivée après un accrochage entre Lance Stroll et Lando Norris, ne change rien, notamment pour Hamilton qui gère parfaitement la relance. Valtteri Bottas, dominateur au volant de la W10, prend le meilleur sur Lewis Hamilton lors de ses deux tentatives dans la troisième phase des qualifications et réalise la septième pole position de sa carrière avec 23 millièmes de seconde d'avance sur son coéquipier. Au premier jour de ces essais, Sebastian Vettel réalise le meilleur temps en 1 min 18 s 161 au volant de la SF90, bouclant 169 tours sans souci[30]. Il est cependant victime d'une erreur de son écurie qui le chausse en pneus médiums lors de son passage au stand du onzième tour alors que ses rivaux repartent en gommes dures. Après leurs arrêts respectifs, Hamilton arrive dans la zone lui permettant d'utiliser son aileron arrière mobile aux alentours du trente-cinquième tour. Le directeur de course Charlie Whiting, personnage central des Grands Prix de Formule 1 depuis plus de vingt ans, meurt à Melbourne le 14 mars à la veille des premiers essais de la course inaugurale de la saison. Sebastian Vettel et Max Verstappen franchissent la ligne d'arrivée aux mêmes places que sur la grille de départ sans avoir été en mesure de troubler la marche triomphale des deux W10. È basato sul campionato mondiale di Formula 1 2019 Nuove caratteristiche. Par ailleurs, le drapeau noir et blanc est remis au goût du jour par Michael Masi, qui a remplacé Charlie Whiting, disparu en mars 2019, en tant que directeur de course de la Formule 1. Chez les constructeurs, Mercedes, qui totalise 409 points, devance Ferrari (243 points). À chacune de ses deux tentatives en Q3, Lewis Hamilton bat le record du circuit, devance finalement son coéquipier Valtteri Bottas de 286 millièmes de seconde et porte son record de pole positions à quatre-vingt-six. En l'espace de six tours, Leclerc repasse tout d'abord Bottas (qui cède à une attaque de Hamilton au virage suivant, perdant deux positions d'un coup) puis il double son coéquipier Vettel à l'aide de l'aileron arrière mobile avant de caracoler en tête durant quarante tours ; bien plus rapide que ses poursuivants, il creuse peu à peu l'écart et obtient le point du meilleur tour en course dans sa trente-huitième boucle. Cette troisième place du quintuple champion du monde britannique, qui s'adjuge le point bonus du meilleur tour en course, permet à Mercedes Grand Prix de conquérir son sixième titre des constructeurs consécutif depuis 2014 et l'avènement des moteurs turbo hybrides. Alexander Albon et Nico Hülkenberg occupent la cinquième ligne. Lewis Hamilton réalise la quatre-vingt-cinquième pole position de sa carrière (sa deuxième de la saison) en battant son coéquipier Valtteri Bottas de 86 millièmes de seconde sous le drapeau à damiers, améliorant, en 1 min 10 s 166, le record du circuit. Il n'obtempère pas par la suite quand son stand lui demande de laisser repasser Charles Leclerc et l'opération se passe donc dans les stands, via un undercut : le Monégasque est arrêté au vingt-et-unième tour et Vettel, resté en piste jusqu'à la vingt-sixième boucle, rentre au stand en laissant les commandes à Hamilton et ressort derrière Leclerc. À 6 minutes de la fin, Kimi Räikkönen tape le mur par l'arrière de sa monoplace dans le virage de la Parabolica et reste enlisé dans les graviers, provoquant un drapeau rouge. En deuxième ligne, Vettel est suivi par Valtteri Bottas tandis que Max Verstappen, auteur du quatrième temps, recule de cinq places à cause d'une pénalité pour le changement du moteur thermique Honda de sa Red Bull. Aileron cassé après un accrochage avec Kevin Magnussen au neuvième tour et reparti dernier, Daniel Ricciardo termine sixième. Hamilton s'échappe et s'adjuge le point supplémentaire du meilleur tour en course à deux tours de l'arrivée. F1 2019 (o anche Formula 1 2019) è un videogioco di guida, sviluppato e pubblicato da Codemasters il 28 giugno 2019. Contents. Premier pilote monégasque à s'élancer en tête d'un Grand Prix, il devance son coéquipier Sebastian Vettel de trois dixièmes de seconde pour une première ligne entièrement rouge, comme en 2018. Valtteri Bottas, qui prend un meilleur départ que Lewis Hamilton, vire en tête au premier freinage et s'impose au bout des cinquante-huit tours de course pour obtenir la quatrième victoire de sa carrière, sa première depuis le Grand Prix d'Abou Dabi 2017. Au départ, Sebastian Vettel déborde Hamilton, bondit dans l'aspiration de son coéquipier parti en pole position et sort en tête du premier virage. Un point est également attribué au constructeur ayant engagé ce pilote[42]. Pour la deuxième partie des essais, les pilotes de la McLaren MCL34 se mettent les premiers en valeur avec les composés de pneumatiques les plus tendres (type C4) ; Lando Norris tournant en 1 min 17 s 709 et Carlos Sainz Jr. se montrant le plus rapide le lendemain en 1 min 17 s 144, meilleur temps des essais préparatoires[36],[37]. Alors que Vettel rate son départ, Valtteri Bottas bondit en tête à l'extinction des feux rouges en contournant les deux Ferrari, puis se montre au dessus du lot durant les cinquante-deux tours de course (sur 53 prévus, le drapeau à damier ayant été présenté trop tôt), n'étant jamais menacé dans sa chevauchée vers la victoire ; il obtient son troisième succès de la saison et le sixième de sa carrière, sa précédente victoire remontant au mois d'avril, à Bakou. Pierre Gasly est sixième, à égalité de points avec le septième, Carlos Sainz (95 points). Sergio Pérez, après une belle manœuvre sur la McLaren de Lando Norris, lui ravit la septième place dans le dernier tour. La gamme la plus dure (durs C1, médiums C2 et tendres C3), la gamme médium (durs C2, médiums C3 et tendres C4) et la gamme la plus tendre (durs C3, médiums C4 et tendres C5). Par ailleurs, les voitures pourront désormais embarquer 110 kg de carburant en course, l'idée étant que les pilotes puissent être à l'attaque tout au long d'un Grand Prix sans se préoccuper d'économiser l'essence[26]. Il s'agit de la cinquante-et-unième édition du Grand Prix d'Espagne comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et la cinquième manche du championnat 2019. Alexander Albon, en troisième position, rentre au stand dès le quatorzième tour pour une stratégie à deux arrêts que Ferrari juge utile de couvrir en arrêtant Leclerc dès la boucle suivante. Le pilote Ferrari crève son pneu arrière droit puis déchappe dans son tour de rentrée et abîme son fond plat. Soutenu par plusieurs dizaines de milliers de supporters Oranje déchaînés, il se montre le plus rapide en piste, dépasse Vettel puis Bottas et fond sur le leader Charles Leclerc, atteignant la zone d'utilisation de son aileron arrière mobile à cinq tours de l'arrivée. À bord de leurs Ferrari SF90, repoussées à trois dixièmes de seconde, Sebastian Vettel se montre plus rapide que Charles Leclerc. Chez les constructeurs, Mercedes (257 points) précède Ferrari (139 points) et Red Bull Racing (110 points) ; suivent McLaren (30 points) Racing Point (17 points), Haas (16 points), Toro Rosso (16 points), Renault (14 points) et Alfa Romeo (13 points). À la suite d'une pénalité reçue par Carlos Sainz Jr., auteur du neuvième temps, et du fait que Magnussen doive s'élancer de la voie des stands, Verstappen occupe la neuvième position sur la grille, devant Daniil Kvyat. Il précède son coéquipier Charles Leclerc qui termine dans ses échappements à la même place que sur la grille de départ. Devant son public, Daniel Ricciardo abîme sa Renault au départ et abandonne au bout de vingt-neuf tours. Romain Grosjean, auteur du huitième temps est pénalisé et s'élance de la onzième place. Red Bull Racing suit avec 87 points. Kimi Räikkönen prend la septième place en contenant Bottas dans les sept dernières boucles. Plusieurs d'entre eux sont piégés par les conditions, particulièrement dans les derniers virages du Stadium : Charles Leclerc termine dans le mur au vingt-neuvième tour alors qu'il roule en deuxième position, Lewis Hamilton, en tête de la course, sort au même endroit un tour plus tard, détruisant son aileron avant, plongeant dans les stands en coupant la ligne, passant cinquante secondes au stand avant d'être pénalisé de cinq secondes. Chez les constructeurs, Mercedes Grand Prix (612 points) égale la série de six titres de champion de la Scuderia Ferrari réalisée de 1999 à 2004. Quand ils regagnent, de concert, les stands au treizième tour, les mécaniciens Red Bull sont un peu plus rapides : Verstappen reprend la piste devant puis Leclerc le dépasse. McLaren (121 points) est quasiment assuré de finir quatrième, devant Renault (83 points) ; suivent Racing Point (65 points), Toro Rosso (64 points), Alfa Romeo (35 points), Haas (28 points) et Williams (1 point). Pour un des cadres dirigeants de Red Bull Racing, Helmut Marko, ces changements ne vont rien changer : « J’ai pris des nouvelles de l’avancée de notre voiture pour 2019 et notamment la perte aérodynamique. Ce drapeau qui avait été utilisé pour la dernière fois en 2010, constitue un « avertissement » ou selon Masi, « la version sport auto du carton jaune en football ». Navigation 2018 2020 modifier Le championnat de Formule 2 2019 est la troisième édition du championnat qui succède aux GP2 Series . Le lendemain, son coéquipier Charles Leclerc prend le volant de la Ferrari et obtient le meilleur temps en 1 min 18 s 247 en bouclant 157 tours[31]. Au volant de sa Red Bull RB15, il s'installe en haut de la feuille des temps dès son premier tour rapide lors de la dernière phase des qualifications, devançant les deux Mercedes puis lors de sa deuxième tentative, fait la différence dans les trois derniers virages pour établir le nouveau record de la piste en 1 min 14 s 572.